Aller au contenu principal

E-waste, qu'est-ce que c'est et quelles en sont les causes ?

E-waste est un autre nom pour les déchets électroniques. Avec l'utilisation croissante des équipements électroniques et électriques dans le monde, l'accumulation de ces déchets électroniques (DEEE) dans l'environnement augmente progressivement. En 2019, une quantité record de 53,6 millions de tonnes de déchets électroniques - produits mis au rebut dotés d'une batterie ou d'une prise, comme les ordinateurs et les téléphones portables - aurait été générée dans le monde, soit une augmentation de 9,2 millions de tonnes en cinq ans.

Seuls 17,4 % de ces déchets électroniques ont été officiellement collectés et recyclés, ce qui signifie qu'il reste encore beaucoup de travail à faire.

Le nouveau rapport (source : Global E-waste Monitor 2020) prévoit que d'ici 2030, le total annuel des déchets électroniques atteindra 74 millions de tonnes, soit près du double de la quantité de 2014.

 

Image
E-waste

Cette augmentation a plusieurs causes :

- Tout d'abord, de plus en plus de personnes participent à la société de l'information et à l'économie numérique mondiales. En conséquence, l'augmentation du revenu disponible, l'urbanisation et l'industrialisation dans de nombreux pays en développement entraînent une augmentation de la quantité d'équipements électriques et électroniques (EEE) et, par conséquent, de la quantité de déchets électroniques.

- En outre, les appareils à fonction unique sont remplacés par des articles multifonctions, ce qui constitue un autre facteur de production de déchets électroniques.

- Enfin, la multipropriété des appareils, la tendance à rendre électriques des appareils non électriques tels que les montres-bracelets (aujourd'hui souvent des smartwatches), et l'indisponibilité d'adaptateurs électriques universels, favorisent également la production de déchets électroniques.

Out of Use et E-waste, un mariage parfait ?

De même qu'il existe une solution pour chaque problème, il en va de même pour la pile croissante de 'E-waste'. Avec les bonnes connaissances et le bon savoir-faire, les e-déchets offrent de nombreuses possibilités.

Grâce à ses nombreuses années d'expérience, Out of Use est en mesure de traiter les déchets électroniques de manière écologique et, surtout, circulaire. Tout d'abord, nous vérifions si ces déchets électroniques sont bien des "déchets". Ce qui est considéré comme un déchet par une personne peut avoir de la valeur pour une autre. Il est fréquent que des appareils utilisables se retrouvent dans les décharges. Ces appareils sont filtrés dans le processus de recyclage et se voient offrir une seconde vie.

Lorsque la réutilisation n'est plus possible (en raison de dommages ou d'une trop grande vétusté), l'appareil est recyclé. Pour le recyclage de ces déchets électroniques, il est important d'avoir les connaissances nécessaires. Tout d'abord, les appareils sont démontés par des professionnels et débarrassés des substances dangereuses. Ensuite, les matériaux primaires sont recyclés en matières premières secondaires. C'est ce qu'on appelle le "urban mining". 

Ce faisant, Out of Use récupère pas moins de 89,96 % de matières premières secondaires à partir de 100 % de déchets électriques et électroniques. De plus, 4% sont incinérés avec récupération d'énergie, ce qui porte le taux de récupération à 93,96%.

C'est ainsi que Out of Use réduit la quantité de déchets électroniques tout en récupérant des matériaux précieux, un accord gagnant-gagnant pour un futur plus durable.

Source: Butterworth-Heinemann (11/2019). Urban mining of E-waste: treasure hunting for precious nanometals

Stay up to date

Subscribe and receive our latest news in your mailbox.